Comment déculpabiliser d’être une fille normale, ou presque !

Remember me **

rememberme.jpg

Date de sortie : 7 avril 2010

Il faut être honnête : 80 % de l’intérêt de Remember me réside dans la présence de Robert Pattinson. Notre vampire blafard préféré confirme dans ce film – au cas où une fille en douterait encore sur la planète ! – son charisme envoûtant. Le réalisateur lui a offert un rôle sur mesure, celui d’un jeune étudiant new-yorkais torturé, profondément atteint par un drame familial arrivé six ans plus tôt, en rupture avec son père et qui semble traverser la vie plutôt que de la vivre pleinement.
Puis il rencontre Ally, Emilie de Ravin, absolument charmante, il faut le reconnaître, bien que manquant peut-être un peu de charisme face à un Rob Pattinson qui crève l’écran.
Face à lui, seul Pierce Brosnan (le père de Tyler) et Tate Ellington (son colocataire – tout à fait parfait) parviennent réellement à exister.

Reste le scénario. Remember me est un film certes émouvant, mais je regrette un trop plein de situations plus dramatiques les unes que les autres. Trop d’émotion tue l’émotion, et c’est exactement ce qui se produit ici. Jusqu’au final, qui a le mérite, c’est sûr, d’être insoupçonnable du début à la fin, mais qui, vraiment, n’était pas fondamentalement nécessaire. On avait déjà largement eu notre dose depuis le début du film. Mais je n’aurais bien sûr pas la maladresse de dévoiler quoi que ce soit de la fin, je vous laisse juge…
La relation que Tyler entretient avec sa petite soeur est attendrissante, mais quel dommage, là aussi, qu’elle prenne une tournure si dramatique.

Un peu plus de légèreté aurait peut-être mieux servi l’intrigue, mais Remember me est un film où l’on ne s’ennuie pas. Et puis, il nous permet de patienter jusqu’au 7 juillet, date de sortie officielle du troisième chapitre de Twilight. Alors, rien que pour ça…

Un commentaire pour “Remember me **”


  1. isabelle gaubert écrit:

    Ma trentaine est déjà loin, mais, malgré tout, il faut bien reconnaître que ce garçon a un charme magnétique envoûtant. S’il faut une raison d’aller voir ce film, c’est bien lui, qui confirme un grand talent.


Laisser un commentaire