Comment déculpabiliser d’être une fille normale, ou presque !
  • Accueil
  • > Mode
  • > La frange : le cauchemar des bouclées !

La frange : le cauchemar des bouclées !

Je me décide enfin : je cède à la fatale attraction de la frange.
Pas trop courte, surtout, et sur le côté, bien sûr. Je sors de chez le coiffeur, j’ai bien tout expliqué à la dame ; elle est parfaite, raide, soyeuse ! La classe !
Mais le lendemain, c’est la catastrophe. J’avais omis un léger, un insignifiant petit détail : j’ai les cheveux BOUCLÉS !!! je me réveille avec la coupe de Cameron Diaz dans Mary à tout prix ! En pire. Je n’ai pas beaucoup de temps devant moi, le petit va bientôt se réveiller, l’appart n’est pas encore rangé, la litière des chattes pas encore nettoyé, et je dois être au boulot dans une heure ; bref, la journée qui commence, et je n’ai pas beaucoup de temps pour sauver les apparences et rendre à ma nouvelle super frange son aspect d’origine.
Et là , je trouve THE truc imparable : ma casquette Gavroche. Ma nouvelle meilleure amie. Parce que le séchoir, c’est une chose, la première étape à ne pas rater, certes, mais après ? Que fait-on quand il faut affronter les éléments déchaînés ? La pluie et les cheveux bouclés sont, vous en conviendrez, des ennemis jurés. Mais c’était sans compter sur l’appui précieux de ma miraculeuse et providentielle casquette beige dénichée au magasin DIESEL de Rome pendant des vacances avec mon amoureux.
Le bébé sous le bras, mon blouson en cuir sur le dos, ma casquette vissée sur la tête, et ma frange bien à l’abri, je fonce direction la crèche.
Un quart d’heure plus tard, j’arrive au boulot, j’enlève ma casquette, et là, la magie a opéré, l’objet déjà fétiche a fait tout le travail : ma frange est juste FABULEUSE ; parfaite, raide, soyeuse… à nouveau !
Le bonheur tient à si peu de choses…
img0539.jpg

16 avril, 2010 à 15:47


Laisser un commentaire